Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Le père Noël nous a gâtés cette année :

Un CLUB MAKER vient d’ouvrir : une boutique, un atelier, un centre de fitting, un magasin, à Mutxamel. A deux pas du magasin Mercadona !

Vous le connaissez tous, il s’agit de Michel Rodriguez.

Michel

 Pour cela j’ai remonté l’article que j’avais écrit il y a quelques temps, agrémenté de quelques photos de son installation. Cela vaut vraiment une visite. Prenez rendez-vous car cela prend du temps.

Bonne chance Michel, nous sommes ravis de te savoir à portée de drive !

 Golf Swing

Par un beau matin d’hiver, il y a très longtemps, alors que je fréquentais régulièrement un forum de golf, est arrivé Antonio, à l’époque un extra-terrestre, tant la « chose » qu’il évoqua parut étrange aux habitués de cet Agora.

En cette période de l’année, il savait que son intervention ne passerait pas inaperçue, la plupart des parcours fermés pour cause de mauvais temps, les golfeurs continuaient de ‘jouer’ sur le forum.

Pour ceux qui ne sont guère habitués de ces lieux, il y a là une population, qui bien que régulièrement connectée, intervient peu, préférant se délecter des passes d’armes entre intervenants. Il y a également celle qui s’intéresse aux sujets en cours et essaie d’entrer dans les débats mais se rend vite compte qu’une dernière population sévit, restreinte certes, mais dont la puissance de verrouillage est sans égale. C’est la pensée unique !

Antonio savait que son sujet ferait mouche, jusqu’à offusquer les bien-pensants puis ébranler les bases mêmes du forum, conservateur dans l’âme.P1030160

Parler de la raideur et des qualités du manche d’un club de golf était comme évoquer quelque phallus aux propriétés incongrues. Il déclara tout de go que l’important n’était pas la rose, refrain entendu dans les magasins et pro-shop, mais que le moteur d’un club de golf était son manche. Et qu’il fallait le choisir en fonction des caractéristiques de son swing et de sa morphologie. En fait, il voulait dire que la puissance du swing du golfeur était transmise à la tête de club par la manche !

A cette époque, chacun y allait de son refrain :

- Moi j’ai les derniers Taylor Made, Callaway, ou Mizuno.

- Tu as des Ping ? La tête du club est moulée, forgée ?

- ….oui mais ce sont des cavity back !        

Pensez donc, ne pas évoquer la marque (jouée par tel champion), c’était s’amputer de la fierté qui sied à tout golfeur arborant ses nouveaux clubs au practice.

La marque situe le joueur : niveau, échelle sociale, addiction à la nouveauté. Et peu importe qu’il ait une vitesse de swing digne d’un bucheron pour un manche regular, qui n’est d’ailleurs regular en rien vous dira le ClubMaker/Fitter, car Antonio faisait partie de ces premiers messagers venus d’un futur où les golfeurs prendraient conscience que le manche était bien le moteur du club.

Le terme de moteur étant pris dans le sens de puissance développée par le golfeur et restituée par le manche lors de son évolution dynamique autour des principaux axes du swing.

Dans le résultat obtenu, on pourrait parler de gant. Un club qui vous va, ou plutôt qui va à votre swing comme un gant est un club qui répond fidèlement à ses sollicitations.

C’est le métier d’un homme qui ne peut rivaliser avec les magasins et pro shop mais dont l’expérience acquise se trouve être la même que celle qui est mise au service de tous les champions.

Vous croyez vraiment que les champions jouent avec les clubs standards dont ils arborent fièrement la marque ?

Non, il y a les fameux camions qui suivent le Tour où chaque ClubMaker/Fitter d’une marque bichonne les clubs des joueurs sponsorisés pour jouer avec des clubs sur mesure.

P1030163

A - Mais revenons tout d’abord à ce que tout le monde connait : l’achat en magasin.

Les marques produisent des milliers, des dizaines de milliers de club. C’est du standard. Un costume que vous achetez dans un magasin de confection !


Tout d'abord il est important de savoir qu'en dehors des limites imposées par l'USGA et le R&A, tout peut se faire....et les grandes marques en profitent !


La flexibilité, généralement indiquée sur le manche, varie d'une marque à une autre. Chaque marque a ses propres critères qui changeront avec un nouveau fournisseur. Un manche Stiff de Ping peut correspondre à un Regular chez Taylor Made.


C'est pourquoi le ClubMaker/Fitter travaille toujours en CPM ou en MOI et jamais avec ce qui est marqué sur le manche.

 P1030167

Voici les propos recueillis d’un ClubMaker/Fitter diplômé des USA :

 

Lorsque l'on parle de CPM il s'agit de la mesure du manche en plusieurs endroits à l'aide d'un Frequency Analyser . Pour chaque "manche" on contrôle le nombre d'oscillations en CPM (Cycles per Minute).

En fonction des valeurs obtenues, on  les classe  par rigidité croissante. Plus le CPM est élevé plus le "manche" est rigide.

Dans une série de fers on peut choisir de monter tous les fers avec la même fréquence ou avec un incrément  de fréquences constant, 2 à 3 CPM entre chaque club (C'est ce que font certains ClubMaker/Fitter.

Dans leur  travail, plus le manche est court, plus la fréquence est élevée mais l'augmentation est toujours régulière. Si un "manche" a des écarts de fréquence trop élevés il est éliminé de la série.


Il n'y a pas de Spin Alignement sur les manches, en général ils ne sont pas réguliers sur toute leur circonférence, du fait de la fabrication : recouvrement aléatoire des couches de tissus, accumulation d'Epoxy en certains endroits ou ovalisation du manche.
 

 P1030165

Pour un fonctionnement optimum, un manche doit osciller dans le même plan que le swing du joueur, certains joueurs y sont sensibles d'autres pas. On recherchera la meilleure orientation du manche lors du montage.

Généralement sur des clubs montés par un ClubMaker/Fitter, le marquage du manche n'est jamais au même endroit d'un club à l'autre, contrairement à celui des clubs vendus en boutique où tout est aligné.


Les longueurs de club sont différentes d'une marque à l'autre. Privilégiant la précision, les fers Mizuno sont plus courts que ceux de Taylor Made qui recherche un gain de distance.

Pour flatter l'égo des joueurs, la longueur de Driver est passée de 43,5" dans les années 70/80 à 46" actuellement  ...  Il en est de même pour les lofts, pour gagner quelques mètres  un fer 6 en 1980  faisait 36°, aujourd'hui il est de 30° sans aucune justification technique.


Face à des objectifs de rentabilité on uniformise et limite les possibilités : Les clubs vendus en magasin sont conçus pour convenir à un large éventail de joueurs.

Peu importe si vous êtes grands, petits, minces, enrobés ou athlétiques vous utiliserez la même longueur de manche, une rigidité aléatoire, une taille de grip standard quelle que soit la taille de vos mains. Il est probable que vous rencontriez des problèmes dans l'exécution de votre swing.


Autre critère fondamental : le lie du club. Pour les clubs standards, en fonction de votre taille, de votre stance, la tête du club peut reposer sur la pointe ou le talon (ce qui a une incidence sur la trajectoire de la balle), car il n'y a pas de réglage de lie dans les boutiques.

 P1030168

B - Examinons maintenant ce que le golfeur lambda connait moins : Le ClubMaker/Fitter.


Un ClubMaker/Fitter établira un profil du manche de vos clubs qui vous convient. Il prendra en compte la flexibilité sur toute sa longueur, ce qui lui permet de l'adapter : à la vitesse de votre swing, à votre rythme, à votre Tempo, à votre armement de poignet et à la force de votre transition lors de votre reprise d'appui en haut de votre backswing. Il est impossible pour les marques classiques de prendre en compte tous ces éléments.

C’est un costume fait sur mesure par votre tailleur.

P1030166

C- Analyse.

Chacun aura compris qu’un service sur mesure pour avoir des clubs adaptés à votre morphologie, à votre swing, a un coût qui ne peut être comparé aux prix rencontrés dans les magasins et pour les grandes marques.

S’adresser à un ClubMaket/Fitter relève d’une démarche réfléchie et bien comprise.

Dans un magasin, vous entrez, butinez sur le rayon des clubs. Vous allez et venez, mais revenez sur une marque particulière (recommandée par un ami). Vous prenez un club, simulez un swing (le vendeur, qui vous suit des yeux, a déjà une idée de votre niveau).

Il s’approche et vous demande si vous voulez un conseil en ajoutant : cette série est devrait vous convenir. Quel handicap avez-vous ? Il vous regardera et évaluera que le shaft regular est ce qu’il vous faut. Dix minutes après, vous ressortez avec une série.

Vous allez devoir VOUS ADAPTER à vos clubs et non l’inverse. C’est une différence importante par rapport au choix que vous allez faire avec un CluMaker/Fitter.

Un ClubMaker/Fitter va vous accompagner au cours de différentes étapes d’évaluation.

P1030164

Analyse de votre sac, mesure de la vitesse de votre swing, accompagnement sur le parcours pour vous situer sur les différents coups produits. Il observera le vol de votre balle et en déduira le point de flexion du manche qui vous conviendra.

Son expertise permettra de déterminer le manche qu’il vous faut : il peut vous proposer d’en monter un sur votre club préféré et de l’essayer sur le parcours. Il y a un critère qui lui est étranger : votre sensation du poids dans la tête ou au contraire vers les mains.

Attention, il pourra adapter le club à votre swing en tenant compte de vos sensations mais il ne pourra aller au-delà des critères techniques. Si vous voulez du poids en tête, par exemple du D5, il préfèrera changer votre manche pour demeurer dans les limites dynamiques qui correspondent à la vitesse de votre swing. Ceci pour ne pas entrainer de traumatisme physique.

P1030161

S’adresser à un ClubMaker/Fitter c’est apprécier le service rendu. Il ne peut être question de comparer les prix avec ceux du marché ! C’est du sur-mesure !

C’est également savoir que vous aurez la possibilité, si vous voulez changer de club,  de choisir parmi un éventail de têtes dont la marque vous sera inconnue et pour cause c’est un autre marché que celui dit ‘des grandes marques’. Il n’y aura aucun doute sur la qualité, la finition.

Il existe une importante différence entre un magasin et un ClubMaker/fitter :

un client mécontent, dans la masse des acheteurs, passera inaperçu et aura peu d’effet sur les bénéfices du magasin tandis qu’un client mécontent d’un CluMaker/Fitter peut avoir des répercussions négatives sur la micro entreprise de ce dernier.

 P1030162

En conclusion, sachez définir vos besoins et n’oubliez pas qu’un ClubMaker/Fitter, aussi compétent soit-il, ne pourra pas vous donner la puissance physique qui vous manque. Par son expertise, vous gagnerez en régularité, en confort de jeu, en longueur, en précision,  mais le reste demeure de votre ressort.

90% des joueurs amateurs utilisent des clubs de golf qui ne sont pas adaptés à leur jeu.

Nick Faldo

Votre ClubMaker/Fitter de la région d'Alicante, membre de la French Connection Golf de Bonalba:

MICHEL  RODRIGUEZ

Web site : http://microdclubfitter.com/

Tél : 693251253

Tag(s) : #News
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :