Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eglise St Eustache.jpg

Ayant joué cette formule de jeu pendant plusieurs années, force est de constater qu’il existe certaines inégalités au niveau de l’attribution du handicap des équipes. Ce qui a des répercussions évidentes sur le classement de la compétition lorsque l’on sait que les scores nets des équipes se tiennent à un ou deux points près.

 

Tout d’abord précisons que l’analyse proposée porte sur la formule de jeu ‘standard’, par rapport à celle qui prévoit que le joueur dont la position de la balle est choisie ne joue pas le coup suivant.

 

Cette formule de jeu n’étant pas ‘officielle’, des spécificités peuvent se trouver attachées à telle ou telle association, toutefois il est communément admis le calcul suivant pour établir le handicap de l’équipe :

- Equipe de quatre joueurs : La somme des handicaps de jeu est divisée par 10.

- Equipe de trois joueurs : La somme des handicaps de jeu est divisée par 7.

- Equipes de deux joueurs : Les 40% de la somme des handicaps.

 

En fait ce critère n’a que peu d’importance tant que TOUTES les parties ont le même nombre de joueurs et/ou que les joueurs sont tous du même niveau (à deux ou trois points près).

 

Le Texas Scramble est une formule de jeu non officielle qui permet de se divertir tout en bouclant un parcours dans des temps records (à condition de se placer à la meilleure balle et de ne pas se mettre à chercher une balle perdue).

 

Dans une association, où la fourchette de handicap des joueurs est comprise entre 6 et 32, ce type de jeu ravit un joueur content de profiter de la longueur des coups de ses partenaires tout en apportant sa dextérité aux approches ou au putting mais cela devient un casse-tête pour ceux qui organisent les parties.

 

Quel est le problème rencontré ?

 

C’est tout simple, il est rare de n’avoir que des équipes d’un même nombre de joueurs, ce qui donne des parties à 4 joueurs et des parties à 3 joueurs. La variété des handicaps fait que l’on peine à ajuster un même handicap (approximatif) à chaque équipe mais, de plus, on arrive au paradoxe qu’une équipe de 3 joueurs peut se retrouver avec un handicap plus bas qu’une équipe composée de quatre joueurs tout en ayant un joueur en moins. Ce qui signifie une possibilité de moins sur chaque coup joué.

 

Pour être concret, lors du dernier Texas Scramble joué, les parties de quatre joueurs tournaient avec un hcp compris entre 7,8 et 9,4 et l’on a eu deux parties de trois joueurs avec 6,1 et 8,6 de handicap.

 

Etant donné la différence de niveaux des joueurs qui composent une association, parmi toutes les approches faites pour essayer de rendre plus équitable la détermination du handicap des équipes (composées de trois et quatre joueurs), il y en a une qui a retenu notre attention.

 

On aurait pu chercher à modifier le ratio des handicaps en cherchant un autre diviseur mais cela n’était pas satisfaisant, aussi une autre formule s’est dessinée.

 

Si l’on admet le principe que chaque équipe est composée d’un joueur de bas handicap, de deux joueurs de handicap moyen et d’un joueur de haut handicap alors on prendra la moyenne des handicaps des équipes composées de 4 joueurs.

 

Le partenaire théorique de cette équipe théorique « vaut » donc le quart de cette moyenne.

 

C’est ce quart que l’on ajoutera aux handicaps des équipes composée de trois joueurs.

 

Ainsi, l’équipe avec 6,1 aurait joué avec un hcp de 8,3 et celle qui jouait avec un handicap de 8,6 aurait joué avec 10,8. Après vérification, les résultats de la compétition auraient été effectivement différents.

 

Voilà, je livre à la sagacité des lecteurs cette démarche.

 

Tag(s) : #Formules de jeu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :