Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Claude Berthe

Voyage de "La French Conncetion Golf" a Valle del Este du 20 au 24 Avril 2010


 

Nous voici le mardi 20 avril et la première halte se fait au rond-point de Bonalba afin qu’un petit convoi  s’organise : Maurice, Christine, Guy, Annie, Léa et moi, qui ai branché mon GPS.

 

C1Vera01

 

Un groupe est déjà à la réception de l’hôtel et nous faisons connaissance de Denis et Chantal, des amis de Tony et Heidi qui sont venus se joindre à nous, un certain volcan islandais ayant décidé d’interrompre les vols de retour vers la Belgique. Ils avaient le choix entre 32 heures d’autocar pour rentrer chez eux et venir se mêler à notre groupe pour quelques jours… Choix judicieux.

 

C1Vera02


La chambre 252 nous est attribuée. La vue est superbe, à la fois sur la sierra et le golf, au dessus de l’arrivée du 18 qui semble donner le ton des prochaines difficultés à affronter.

 

SVera12

 

Le soleil d’après midi nous rassure sur les prédispositions de la météo à notre égard, confortablement assis que nous sommes, devant un sorbet citron. Les 24 C° affichés sont heureusement en contradiction avec les 3 jours de pluie annoncés depuis Bonalba.

 

C1Vera18

 

Nous voici maintenant toutes et tous réunis dans le salon bar, pour nous découvrir les uns les autres et  recevoir les informations essentielles pour le départ du lendemain matin. Ce sera un parcours sous forme d’Irish Game (6 trous à 2 scores, suivis de 6 trous à 3 scores et finalement 6 trous à 4 scores). Pour nous préparer activement aux efforts du lendemain, nous décidons de profiter du spa, et ça creuse !!


Le repas du soir se prend sous forme de buffet dont la qualité et la variété ne se démentiront pas pendant tout le séjour. Bien évidemment, ceux qui faisaient des régimes avant le séjour, se devront de resserrer leurs ceintures… après et encore après… que voulez vous l’ambiance et le sport ça creuse surtout pour ceux qui sont en pleine croissance. Quant au personnel il aura été efficace et souriant tout au long du séjour.

 

C1Vera31


Mercredi 21 au matin.

 

La découverte d’un parcours est toujours un mélange de réussites heureuses et d’amers naufrages, ce parcours n’y a pas dérogé !! D’ailleurs, au départ du 18, un pro du ramassage de balles vous revend déjà les vôtres égarées depuis le départ, mais le tarif est attrayant!! Et puis il faut savoir être prévoyant pour le troisième tour… Françoise, avec qui j’ai partagé le buggy, était « un peu » stressée mais elle a su se ressaisir au fil du jeu et a été très courageuse. Le ciel a été clément et le soleil nous a même adressé quelques timides sourires.

 

C’est un parcours qui gagne à être connu et sans buggy il faut une paire de chaussures par tour. Au trou N° 8, j’ai réussi à loger une balle en haut d’un palmier de près de 8 mètres et à y regarder de plus près elle n’était pas seule…. Pour l’an prochain, j’ai l’intention de dresser un corbeau…

La première réunion  se tient à 19 heures dans le grand salon bar.

Il y a cependant un palmarès et des gagnants parmi les 25 joueuses et joueurs que voici.

 

C1Vera66


Balle au drapeau

Trou N° 6 (La Mina) : John  (sponsorisé par Stan)
Trou N° 14 (La tortuga negra) : Stan (sponsorisé par lui-même)

Second coup sur par 4
     Trou N° 11 (La carvaca) : Jacky

Troisième coup sur par 5    

Trou N° 4 (Cortijo de Buba) : Stan (sponsorisé par Guy)

Plus long drive Dames
     Trou N° 16 (Los Palmitos) : Martine (sponsorisé par Christine)

 

Plus long drive Hommes
     Trou N° 18 (Las cascadas) : Paul

 

C1Vera56

 

Par équipes 


3ème place, score 97 : Tony, José, Christiane, Jean


2ème place, score 98 : Paul, Léo, Martine, Léa

1ère place, score 104 : John, Alfred, Heidi, Pascale

 

C1Vera53


Stableford individuel


1
ère place Dames, score 31 handicap 14,9 : Martine


re place Hommes, score 39 handicap 10,6 : John.

 

C1Vera68


Bien sûr, après ces performances, le moral des autres (non gagnants) est remonté grâce au tirage au sort pour certains d’entre eux.    

Au retour dans la chambre, après un diner copieux, par la fenêtre ouverte, un congrès de grenouilles acclamait déjà et bruyamment les performances de la « French ». La nuit fut paisible. L’Olympique Lyonnais n’a perdu qu’un but à zéro, à suivre.

 

Jeudi 22 au matin.    

 

Ce matin, ce sera un Texas Scramble sur le parcours de Desert Springs. Pendant le trajet, je me félicite d’avoir acheté des balles au « pro du ramassage » d’hier tant j’ai entendu de commentaires inquiétants sur le nombre de balles perdues par les connaisseurs de ce parcours. Un vent de sud ouest commence à chasser les nuages qui nous ont gratifiés de quelques goutes de pluies pendant le petit déjeuner et généré quelques inquiétudes. Le convoi emprunte un chemin très « personnalisé » par rapport aux indications de mon GPS.

 

C2Vera01

 

A l’arrivée sur place, nous traversons des allées d’orangers et de bigaradiers splendides pour découvrir un parking sous les glycines en fleurs et un club house de rêve… (Pas de description, voir les photos !!).

Peu à peu le ciel se découvre et nous voici tous au départ du 1. Comme Brian, Christine et Pascale et moi-même partons en 6ème position, nous aurons le droit d’admirer le départ des autres équipes dont certaines se livreront à la maltraitance des cactus situés dans l’axe de départ. L’un d’entre eux porte les stigmates de bon nombre de stressés du départ…

 

C2Vera03

 

Ce site est exceptionnel, par la qualité et l’entretien du parcours, le choix des fleurs et végétaux luxuriants, l’harmonie des teintes choisies pour les maisons qui bordent le parcours. Sur certains trous, des panneaux préviennent que l’endroit est peuplé de serpents et scorpions, comme si nos joueuses, et Valérie qui nous suit à pieds, n’avaient pas suffisamment la pression. Nous observerons cependant un très gros lézard et des petits lapins épargnés par les anacondas qui vivent dans les plans d’eau. (Si, si…) Léa m’a assuré n’avoir plus accepté  d’entrer dans les broussailles après avoir vu un lézard d’au moins 70 cm !!! (Un lézard de Marseille a rétorqué quelqu’un !!)

 

C2Vera06


Au départ du 18, je n’ai pas encore effectué mon 3 ème départ, Brian visite les cactus, Pascale également …. Alors…. j’ai la pression. Mais mes coéquipières me disent que la pression m’attend seulement au bar du 19ème trou. Nous finirons par un par… Je salue les qualités de capitaine de Brian.

Le site se prête fort bien à la photo de groupe et je suis certain que tous se souviendront de ce parcours. Pas forcément pour les mêmes raisons… Ah ces lapins mangeurs de balles !!

Aussi incroyable que cela puisse paraître, je suis arrivé avec la même balle (une Inesis 4) que celle du départ (j’ai des témoins) même si elle a visité quelques obstacles, nous aurons été inséparables. (À la maison, elle trônera dans une vitrine).

 

C2Vera25


Au retour, par 25 C° et grand soleil, nous aurons le loisir de tester la grande diversité des conseils des GPS, à un carrefour la voiture de devant, qui en est munie, tournera à gauche cependant que le mien insistera pour un virage à droite… Tous les chemins mènent à Desert Springs cependant que les GPS se démènent!!

Bonjour la standardisation !!

 

C1Vera38


Palmarès pour les 27 joueurs du jour (Doris nous a rejoints)

 

Balle au drapeau :
     Trou N° 8 (Head Dunk) : John (Sponsorisé par Stan)
     Trou N° 14 (Tiburon) : Martine (Sponsorisé par Stan)

Plus long drive Dames :
     Trou N° 11 (Bones) : Pascale

Plus long drive Hommes :
     Trou N° 15 (Abyss) : Jean Paul (Sponsorisé par Guy)

 

C2Vera36


Par équipes :
3
ème place, score 65,4 : Christine, Pascale, Brian, Claude (merci la Inesis 4)
2ème place, score 65,4 : Heidi, Maurice, José, Denis (car 33 sur les 9 derniers trous au lieu de 36 !!)
re place, score 61,2 : Marie Thérèse, John, Léo.

 

Le tirage au sort apportera des balles, du whisky et un chariot et son sac en miniature sponsorisé par Paul. le secrétaire de Costa Blanca Golf Society. Le drive le plus court et à effet rétro sera décerné à Arsenio, toujours bon animateur d’ambiance.

 

John, qui a déjà été récompensé 5 fois depuis 2 jours, un peu confus, prend la parole pour nous assurer  que son handicap déclaré est véridique et qu’il joue ici sur un petit nuage. Heidi (alias Trudi) assurera la traduction avec charme.

 

C1Vera79

 

Le buffet, toujours aussi  varié et délicieux, nous réconforte et nous attendons la fin du repas avec impatience. En effet, c’est aujourd’hui que nous allons fêter (un peu par anticipation) joyeux 85ème anniversaire à notre sympathique co-équipier Helmut.

Les lumières s’éteignent, un « happy birthday to you » est entonné par l’assemblée, le gâteau  accompagné de ses 85 bougies apparaît (un 8 et un 5, pas de gaspillage et l’on n’aurait plus vu le gâteau) l’émotion d’Helmut est tout à fait perceptible, il essuie même une larme et le voilà qui souffle ses bougies sous les applaudissements nourris.

 

C3Vera05


C’est avec émotion qu’il nous remerciera sous les flashes qui crépitent.
Et puis l’on entend scander « une photo avec les filles » et lui est de nouveau tout souriant au milieu de toutes « ses créatures » d’un fugace instant.

C’est maintenant au tour des hommes de l’entourer, je suis à sa droite, le tenant par l’épaule, quand je le sens s’élever, non, il ne lévite pas, c’est John qui malicieusement a glissé sa tête sous son entre jambes et qui avec force le soulève. La foule acclame, et à ma droite j’entends « fais attention avec ses roubignoles !!» (En fait un synonyme de c…..es)

 

C3Vera14


Nous partageons le gâteau et Christiane, avec son bon cœur habituel,  s’en va proposer des parts à une table voisine d’une douzaine de golfeurs. Cela nous revaudra d’en avoir au repas du lendemain…

 

Jeudi 23 avril au matin.

 

Arsenio, la veille, m’avait glissé à l’oreille, « tu vas voir demain, je viens, habillé en Elvis », costume et perruque comprise !! Je le connais farceur mais je doutais de son assertion.
Léa et moi (qui jouons en équipe) et qui partageons un buggy, voyons arriver un Arsenio méconnaissable (comme nous le confirmeront certaines qui l’ont croisé dans l’ascenseur !!)

 

  C4Vera01

 

Elvis est effectivement parmi nous !

 

Notre équipe est composée de Doris, Léa, Tony et moi et la formule est un « 1, 2, 3, 4 » un truc à vous savonner la planche sur un tel parcours. Nos 9 premiers trous ne seront pas extra et Tony m’avouera que les quelques « cuba libre » de la veille au soir pourraient ne pas y être étrangers !!

Mais au retour nous nous réveillerons avec 2 birdies (Tony et moi), un total de 12 points sur le trou N° 11 si étroit vu d’en haut et joué d’en bas !! Cela nous apportera une inespérée 3ème place.


Il expédiera son portable au trou 17, dès le départ, dans la violence de son drive, et malgré la vigoureuse  projection, il était intact. Le temps est splendide et malgré mon chapeau, au final, j’ai le nez cramoisi.

 

C4Vera11


Palmarès pour les 27 joueurs du jour

 

Balle au drapeau :
     Trou N° 2(cabezo la piedra) : Jacky (Sponsorisé par Stan)
     Trou N° 12 (Los Esapartos) : Stan (Sponsorisé par Stan)

 

Second coup sur par 4
     Trou N° 5 (Las Isabelitas) : John (Sponsorisé par Guy)

Troisième coup sur par 5 :
     Trou N° 9 (La Parrica) : Denis


Plus long drive Dames :
     Trou N° 13 (El Olivar) : Christiane (Sponsorisé par Christine)

Plus long drive Hommes :
     Trou N° 17 (Rio Nuno) : Jacky (Sponsorisé par Guy)

 

C4Vera20


Par équipes :
3
ème place, score 79 : Léa, Doris, Tony, Claude
2ème place, score 85 : Christiane, Marie Thérèse, Brian, Denis
re place, score 95 : Christine, Stan, José, Angel

 

 


Stableford individuel
1
ère place Dames, score 33 handicap 22,7: Doris
re place Hommes, score 40 handicap 13,5 : Denis

 

 

Stableford vainqueurs VERA 2010

 

C4Vera32

 

re place Dames : score 55, handicap 14,9 : Martine

 

C4Vera33

 

re place Hommes : score 73, handicap 10,6 : John
    

Ces derniers ont reçu les trophées ‘Cristal’ sponsorisés par Stan le Président la French Connection.


Quant à Pascale, elle a gagné un blanchiment dentaire et un détartrage offerts par notre dentiste attitré Arsenio.

A ce moment du récit, on ne peut que féliciter les quatre épouses qui sont venues nous rejoindre sans jouer j’ai nommé : Mila, Annie, Chantale et Valérie et que nous remercions tous de leurs encouragements.

Pas le temps de se doucher, il est presque 16 heures et nous passons à tables à l’abri de la grande terrasse pour notre dernier repas en commun de ce séjour. Il est typiquement espagnol et la paella (los arroces) est de deux types, légumes et viande d’une part et crevettes et poisson d’autre part, elle est savoureuse à souhait. Le palmarès précédent s’égrènera  au fil du repas.

 

C4Vera04

 

Personnellement, je garderai un souvenir ému de ce fondant au chocolat chaud à cœur accompagné de sa boule de glace à la vanille !! (Je pense ne pas être le seul)

Nous aurons tous été sensibles à la brève mais sympathique allocution de remerciement de Paul dans notre langue.

Il faut noter que « La French » a su regrouper 8 nationalités pour ce premier voyage golfique : Anglais, Ecossais, Suisses, Belges, Espagnols, Allemands, Finlandaise, Français… Andorran, et peut être en ai-je oublié ?

 

C4Vera23

 

Pour paraphraser Stan, pour ce séjour, « nous partîmes 12, mais par un prompt renfort (multinational), nous nous trouvâmes 30 (et plus) en arrivant au port ».

 

Des premiers avis que j’ai pu recueillir lors de ce dernier repas, il semble, à l’unanimité, que ce séjour a été extraordinairement apprécié tant par les joueurs que les non joueurs. Je me devais, en leur nom de remercier chaleureusement notre Président, Stan, nos amis et organisateurs adjoints Christine et Maurice, sans le dévouement desquels nous ne garderions pas tant de merveilleux souvenirs de tous ces moments intenses.  

 

Une partie des convives reprennent la route, une autre partie a fait le choix d’une nuit supplémentaire pour se remettre des fatigues passées et profiter du soleil et du calme confortable du lieu. Le spa en a vu bon nombre d’entre eux !!

 

C4Vera36


Au soir, au petit restaurant du centre commercial, notre championne en type du stableford, j’ai cité Martine, a offert un pot général à ceux qui prolongeaient le séjour. Je précise que Jacky et Martine étaient spécialement descendus d’Andorre pour ce voyage.

 

Vendredi 24 au matin.

 

C’est notre première « grasse matinée », nous ne descendrons prendre notre petit déjeuner que vers 8H30. J’avais éteint mon portable pour ces quelques jours et le voilà qu’il sonne déjà à peine allumé. C’est Annie qui m’appelle, la voix émue, pour me dire que Guy a été transporté à l’hôpital d’Almeria dans la nuit tant il se sentait mal. Les analyses nous rassurent sur l’état de son cœur et il est bien entouré par Heidi et Tony qui ont passé la nuit à son chevet avec Annie.

Ils nous rejoindront tous avant le départ vers Alicante. Notre itinéraire de retour devait faire découvrir cette côte sud, Aguilas, Cartagena, La Mar Menor à Annie et Guy, ce sera partie remise.


Nous rentrerons par l’autoroute, au régulateur de vitesse avec Annie à son  volant. A 15 heures, nous prendrons une petite collation chez Gines, à Bonalba. Guy est un peu fatigué mais rassuré. Ce n’était sans doute qu’une indigestion.

Que chacun se rassure, je viens de l’avoir au téléphone et cet après-midi (dimanche) nous ferons un 9 trous ensemble.

 

C4Vera05


 

 

C4Vera37