Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par The Golfer Man

Article remonté, car, la plupart du temps, les joueurs n'effectuent pas leur free drop correctement selon qu'ils sont d'un côté ou de l'autre d'un chemin.

Il ne se passe pas une partie au cours de laquelle ne vient de poser ce genre de problème. Encore hier, ce fut le cas !

Bien comprendre ce qu'est "le point de dégagement le plus proche"

 

Schéma de dégagement lorsque la balle se trouve dans une zone en conditions anormales.

C’est le principe même qui est à retenir pour dropper. Vous remarquerez que :


- Si la balle est au point B1, le point le plus proche de dégagement se trouve être le point P1. Ayant marqué ce point avec un tee, vous mesurez alors une longueur de club en marquant  l’extrémité du grip avec un autre tee. C’est dans la zone hachurée (P1-A-A) que vous pourrez dropper.

 

Alivio1


- Si la balle se trouve au point B2, le point le plus proche P2  se trouve indiqué par le schéma. Que constate-on ? Que tout d’abord le joueur va prendre son stance le plus près possible du point B2, qu’ensuite il va adresser un point P2  (lieu où vient se poser la tête du club choisi) et marquer ce point avec un tee. Enfin à partir de ce point P2, il va prendre une longueur de club qui va déterminer la partir hachurée (P2-C-C)

 

Il m’a semblé utile de mettre ce schéma (reproduit à partir de la bible française des règles de golf) car trop souvent le cas du point B2 est traité comme celui du point B1 (notamment lorsque l’on s’affranchit d’un chemin sur lequel une balle s’est immobilisée).

 

Observez-bien le schéma et notez les nuances relatives au club choisi pour jouer et le club utilisé pour mesurer une longueur de club.

 

Bien sûr, c'est l'inverse pour un joueur gaucher.