Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par The Golfer Man

 

 

Aujourd’hui, après une partie entre amis de La French Connection à Font del Llop, le repas s’est animé de questions relatives aux règles de golf. Voici ce qui ressort des discussions et recherches auprès des sites officiels traitant des règles de golf.

 

PRECISION 1 : Adresser la balle

 

La Définition est modifiée de sorte qu’un joueur a adressé la balle simplement en posant  son club sur le sol, immédiatement devant ou derrière la balle, indépendamment du fait qu’il ait ou non pris son stance.

En conséquence, les Règles en général ne prévoient plus qu'un joueur adresse la balle dans un obstacle (voir également le changement en découlant dans la Règle 18-2b).

 

PRECISION 2 : Règle 18-2b. Balle se déplaçant après avoir été adressée.

 

Une nouvelle Exception est ajoutée qui exonère le joueur d’une pénalité si sa balle se déplace après avoir été adressée lorsque l’on est sûr ou quasiment certain qu’il n’a pas causé le déplacement de la balle.

Par exemple, si c’est une rafale de vent qui déplace la balle après qu'elle a été adressée, il n’y a pas de pénalité et la balle est jouée de sa nouvelle position.

 

Analyse :

 

Au niveau de l’adresse peu de choses à dire si ce n’est qu’il est bien précisé DEVANT ou DERRIERE la balle.

Voir le cas ci-dessous : Placer la tête de club devant la balle en l'adressant.

 

Q. Un joueur place la tête de son club sur le sol immédiatement devant la balle sans rien écraser. Avant que le joueur ne pose son club derrière la balle, la balle se déplace. Le joueur a-t-il "adressé la balle" et est-il ainsi sujet à pénalité selon la Règle 18-2b ? (Révisée)

R. Oui.

 

 

Ce qu’il y a de nouveau sur la règle 18 c’est qu’auparavant, l’influence du vent n’était pas prise en compte. Si la balle adressée se déplaçait on considérait que c’était sous l’action du joueur. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, reste cependant que les termes SUR et QUASIMENT CERTAIN figurent dans la règle. On peut donc logiquement s’interroger si une balle adressée bouge alors qu’il n’y a pas de vent (voir les exemples sur le PGA tour avec le joueur anglais Rose…et d’autres).

 

Maintenant, sous l’action du vent une balle adressée qui se déplace par le vent n’a plus à être replacée et le joueur n’a plus de point de pénalité. Mais l’analyse de la situation demeure quand même à faire au cas par cas.

Vous aurez remarqué que cette exception n’est pas limitée aux balles situées sur le green seulement.

 

Exemple intéressant :

18-2b/12 Balle se déplaçant après avoir été adressée et arrêtée par le club du joueur.

 

Q. Après qu'un joueur a adressé sa balle, la balle se déplace vers l'arrière. Avant que le joueur ne puisse enlever son club, la balle est arrêtée par la tête du club. Quelle est la décision ?

 

R. Le joueur encourt un coup de pénalité selon la Règle 18-2b et la balle doit être replacée. Une pénalité supplémentaire d’un coup selon la Règle 19-2 (Balle en mouvement déviée ou arrêtée par le joueur) ne s'applique pas dans ces circonstances, car l'action de sa tête de club qui arrête la balle est liée à l’action initiale de sa balle se déplaçant après avoir été adressée – voir le Principe 4 de la Décision 1-4/12.

S’il est sûr ou quasiment certain que le joueur n’a pas provoqué le déplacement de la balle, la Règle 18-2b ne s’applique pas (voir l’Exception de la Règle 18-2b). Dans de telles circonstances, le joueur encourt une pénalité d'un coup selon la Règle 19-2 pour avoir accidentellement dévié ou arrêté sa balle en mouvement avec son équipement, et doit jouer la balle comme elle repose. (Révisée).

 

On peut donc évoquer le cas du vent qui existait pour ne pas tomber sous le cas de la 18-2b mais alors on n’échappe pas à la règle 19-2….comme quoi il faut bien s’imprégner des règles mais aussi de la situation présente.

 

 

Enfin dernier point quant à la décision vis-à-vis joueur :

 

La préférence n’est pas forcément donné au joueur. Voir la décision complète ci-dessous dont il n’est mis qu’un extrait :

 

18-2a/30.5 Balle se déplaçant après l’enlèvement d’un détritus proche de la balle

 

Q. Sur le parcours, la balle d’un joueur se déplace après que le joueur a enlevé un détritus proche, mais ne touchant pas la balle. Quelle est la décision ?

R. Que le joueur ait provoqué le déplacement de la balle, et qu’en conséquence il encourt une pénalité d’un coup selon la Règle 18-2a, est une question de fait. Le Comité devrait analyser tous les faits probants et prendre une décision sur la base 280 du poids de l’évidence. Le Comité devrait prendre en considération plusieurs facteurs, notamment la proximité du détritus par rapport à la balle, la force et la manière avec lesquelles ce détritus a été enlevé, la présence d’un vent violent et le temps qui s’est écoulé éventuellement entre l’enlèvement du détritus et le déplacement de la balle.

 S’il y a un doute quant à l’implication du joueur dans le déplacement de la balle, il devra être résolu au détriment du joueur.

 

BON GOLF quand même !

 

Règles extraites du site de la FFG