Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par The Golfer Man

Sur le trou 14 du golf d’Alicante, il y a des ruines romaines mises à jour lors de la création du parcours.

Afin d’en interdire le jeu au sein de ces restes attestant d’un passé romain dans la région, ces ruines ont été qualifiées ‘zone en réparation’.

  RuinasRomanasHoyo14

Deux joueurs A et B envoient leurs balles dans ces ruines. A retrouve sa balle dans cette zone mais pas B.

 

A se trouve soumis à la règle locale qui dit :

 

b) Ruinas Romanas Hoyo 14. El poblado Romano del hoyo 14, se considera terreno en reparación, donde el juego ESTÁ PROHIBIDO. El jugador dropará sin penalidad de acuerdo a la regla 25-1, en el punto más cercano de alivio de donde reposa la bola, sin ganar distancia a bandera o, en la zona de dropaje si estuviera marcada.

 

A  pouvait donc dropper dans une longueur de club après avoir recherché le point de dégagement le plus proche par rapport à l’endroit où la balle a franchi la ligne indiquant le début de la ZR.

Il pouvait aussi se dropper dans la zone de droppage prévue à cet effet.

 

Qu’en est-il pour B, qui n’a pas retrouvé sa balle dans les ruines ?

 

La règle 25-1 précise :

C’est une question de fait qu’une balle, perdue après avoir été frappée en direction d’une zone en réparation à une situation couverte par la règle 25-1, soit perdue dans une telle situation.

 

Elle ajoute aussi :

Pour pouvoir traiter la balle comme perdue dans une telle situation, il doit OBLIGATOIREMNT y avoir EVIDENCE RAISONNABLE que ce soit le cas.

 

En l’absence d’une telle évidence, la balle doit être traitée comme balle perdue et le joueur doit appliquer la règle 27-1. Il devra retourner d’où il a joué le dernier coup de golf avec pénalité de coup et distance.

 

Analyse de la situation.

 

Pour le joueur A, il a procédé selon la règle.

Mais pour B, pouvait-on raisonnablement dire que sa balle était perdue dans les ruines ?

C’est aux joueurs d’analyser la situation en sachant qu’une balle peut ricocher sur ces morceaux de murs anciens et même ressortir de la zone en question pour aller plonger dans l’eau qui se trouve sur la gauche plus avant des ruines.

 

Voici 2 décisions concernant les cas possibles de B :

 

25-1c/2

Balle droppée et jouée selon la Règle du terrain en réparation en l'absence de certitude ou quasi-certitude que la balle d'origine est dans le terrain en réparation

 

Q. Un joueur, après une recherche de moins d'une minute, considère que sa balle est dans un terrain en réparation, bien qu'il n'y ait pas de certitude ou quasi-certitude que tel est le cas. Il droppe une balle selon la Règle 25-1c et la joue. Sa balle d'origine est ensuite trouvée au-delà de la zone de terrain en réparation. Quelle est la décision ?

R. Quand le joueur droppe et joue une autre balle selon la Règle 25-1c, elle devient la balle en jeu et la balle d'origine est perdue.

 

En l'absence de certitude ou quasi-certitude que la balle était dans le terrain en réparation, le joueur ne pouvait pas procéder selon la Règle 25-1 ; en conséquence, il est considéré avoir mis une autre balle en jeu selon la Règle 27-1. En jouant la balle droppée selon la Règle 25-1c, le joueur a joué d'un mauvais endroit.

En match play, il encourt une pénalité de perte du trou (Règle 20-7b).

En stroke play, il encourt la pénalité de coup et distance prescrite par la Règle 27-1 et une pénalité supplémentaire de deux coups pour infraction à cette Règle (Règle 20-7c). Si l'infraction est grave, il est passible de disqualification à moins qu'il ne corrige l'erreur comme stipulé dans la Règle 20-7c.

 

25-1c/2.5

Balle droppée selon la Règle 25-1c avec certitude ou quasi-certitude que la balle est dans l'eau fortuite ; balle d’origine retrouvée ensuite

Q. La balle d’un joueur est envoyée vers une grande zone d’eau fortuite. Il est sûr ou quasiment certain que la balle du joueur est perdue dans l’eau fortuite et le joueur droppe une balle selon la Règle 25-1c. Avant de jouer la balle droppée, la balle d’origine est retrouvée dans la période des cinq minutes de recherche. Quelle est la décision ?

 

R. Comme il était sûr ou quasiment certain que la balle du joueur était dans l’eau fortuite quand il a mis en jeu la balle substituée, cette balle a été correctement substituée et le joueur ne peut pas jouer la balle d’origine.

Si la balle d’origine est retrouvée dans l’eau fortuite et que cette découverte modifie le point de référence pour procéder selon la Règle 25-1c, ce qui signifie que la balle substituée a été droppée à un mauvais endroit, le joueur doit corriger l’erreur selon la Règle 20-6 et dropper une balle selon la Règle 25-1c en respectant le point correct de référence. Autrement, la Règle 20-6 ne s‘applique pas, et le joueur doit continuer à jouer avec la balle droppée. Dans aucun des cas, le joueur n’encourt de pénalité.

Dans le cas fort improbable où la balle d’origine est trouvée en dehors de l’eau fortuite, le joueur doit continuer à jouer avec la balle droppée sans pénalité.

La même réponse s‘appliquerait s’il est sûr ou quasiment certain que la balle d’un joueur est dans tout autre terrain en condition anormale ou dans une obstruction (Règle 24-3).