Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par The Golfer Man

 

Il y a très longtemps, lorsque le golf était enseigné et pratiqué dans le droit fil de ce qui devait le faire bien nommer « un sport de gentlemen », on délivrait à l’impétrant une carte de handicap de 35 coups maximum après qu’il ait satisfait à un petit contrôle de connaissance sur les règles élémentaires et sur l’étiquette (comportement vis-à-vis du terrain et de ses partenaires).

Dans notre actuelle société les valeurs se perdent, pourquoi en serait-il autrement dans le golf ? Pris séparément, vous trouverez toujours un golfeur pour se plaindre du comportement d’un joueur ayant partagé sa partie.

Dernièrement, un joueur, exaspéré par le comportement d’un partenaire au cours de sa partie de golf, m’a suggéré de rappeler, par l’intermédiaire de ce blog, quelques notions élémentaires pour faire une bonne partie de golf.

Notions Golfiques ? Ou tout simplement de savoir vivre !

Il est un fait indéniable : au cours d’une partie de golf, vos coups et votre score ne dépendent pas uniquement de votre technique, de la qualité de votre swing et de votre réussite du jour. Vont interférer un ensemble de paramètres humains qui découlent directement du comportement de vos partenaires.

A supposer bien sûr que vous soyez irréprochable !

C’est pourtant simple :

1- De donner la priorité au joueur qui s’apprête à jouer.

Une fois que vous avez joué votre coup de golf, vos gestes et mouvements doivent être faits en fonction de ce joueur et non pas de vos propres intentions du moment. Vous voulez gagner du temps ?

Faites ce que vous avez à faire mais gardez un œil sur lui et arrêtez-vous dès qu’il entre dans sa routine de jeu. Combien de joueurs, une fois leur coup joué, sans se préoccuper le moins du monde de ce que fait le joueur suivant, font du bruit avec leurs clubs, leur chariot (qui grince en roulant) ou avec le frein du buggy et s’en vont vers leur balle sans se préoccuper du joueur et parfois en étant dans son champ de vision.

2- De ne pas perturber le joueur qui s’apprête à putter.

Combien sont ces golfeurs qui, face au joueur se préparant à putter, le club en pendule, ou accroupis, examinent leur propre ligne de putt alors que cela n’est pas à eux de jouer. Vous voulez gagner du temps ?

Vous pouvez très bien étudier, en allant marquer votre balle, 2 sens de votre propre ligne sans perturber le joueur. Mais ne restez pas dans son champ de vision et ne tournez pas autour de lui pour lire votre ligne.

3- De ne pas faire de commentaires ou d’analyses sur votre putt manqué, à un joueur qui se trouve sur le bord du green. Cela s’entend et ne peut que gêner le joueur qui s’apprête à jouer après vous. Par ailleurs, êtes-vous certain que ce que vous dites intéresse sur le moment votre partenaire ? Il pense peut-être à son propre jeu.

4- De respecter les autres joueurs.

Bien souvent, frustrations et golf vont de pairs, tous les joueurs le savent. Il n’est vraiment pas nécessaire de faire subir vos états d’âmes et gestes de colère à ceux qui ont peut-être la possibilité ce jour-là de faire une bonne partie.

5- De prendre un temps raisonnable pour jouer.

Une partie, qui se laisse distancée par la précédente et qui de plus est rattrapée par celle qui suit, est une partie lente. Il peut y avoir plusieurs causes, dont la recherche de balles égarées mais c’est souvent dû à un joueur qui consomme les trois quart du temps alloué à la partie.

Ce qui est certain c’est que le joueur, qui joue ou putt en dernier à plusieurs reprises en sentant le poids des regards réprobateurs de la partie qui attend, finira par ‘sortir du jeu’, parce qu’un joueur aura pris son temps et celui des autres. A ce sujet, lire l’article suivant :

http://www.french-connection-golf.net/article-regle-6-7-ou-a-propos-du-jeu-lent-103338876.html

 

Il y a encore bien d’autres cas, mais au moins, en évitant ceux décrits plus haut, vous éviterez à vos partenaires de faire grise mine en apprenant que vous êtes dans leur partie…pour au moins quatre heures !

Le golf est un jeu mais ce qui est certain, c’est que tous les partenaires de la partie ne s’amusent pas de la même manière !

Allez bon golf et ne vous sentez pas visé