Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par The Golfer Man

Aujourd’hui, le ciel couleur plomb a bien failli nous tomber sur la tête.

Nous voici au cœur de l’automne, avec ses incomparables couleurs vives, irisé d’une clarté pressée par l’année qui veut en finir.

La présence de l’astre qui éclaire nos journées s’amoindrit de jour en jour. Bientôt, il faudra lui voler une heure entière, au risque de perturber nos horloges. Finies également les parties de golf tardives après une journée de travail bien remplie. Les nuits précoces et les longues soirées sont là, à portée de chandelles.

  Ciel1

 

Ce n’est plus qu’une question de temps aussi, pour nos amis golfeurs en passe de venir nous rejoindre. Où sont les Robert, Franco, Maureen, Rudy, Pierre, Jean-Jacques et j’en oublie ?

Les changements sont également perceptibles dans le monde du golf. Ce monde de têtes blanches, ce monde de tamalou aux accents multiples et différents mais au vocabulaire unique dès lors qu’il s’agit de golf.

Une pensée à Roger et Dorothy March, des anglais ayant voulu se faire bretons, tandis qu’un autre couple, breton cette fois, veut devenir espagnol…temporairement !

Eh oui, comme chaque année, chassés par le mauvais temps qui s’est installé dans leurs régions du nord de l’Europe, les golfeurs saisonniers, partis à la fin du printemps sont sur le retour. Les retrouvailles n’en seront que meilleures après une aussi longue absence.

 

Ciel2

 

A nouveau, un nombre important de départs sera nécessaire pour faire participer tout ce monde aux différentes compétitions de golf. Notre association, qui compte actuellement vingt neuf membres, affichait presque complet pour cette sortie à Alenda car vingt quatre d’entre eux avaient répondu à l’appel de leur capitaine Maurice.

Et pour illustrer notre « connection » aux autres nationalités, voici l’éventail de nationalités des joueurs et joueuses qui composaient cette sortie : 8 Anglo-saxons, 3 Suisses, 1 Finlandaise, 1 Hollandais, 5 Espagnols, 12 Français, 1 Américain, 1 Allemande.

 

Alenda fait partie des parcours de golf que l’on aime jouer…car l’on n’y va pas souvent. Il est assez difficile d’obtenir d’importantes réservations. Pas moins de trente deux joueurs et seize buggies pour notre groupe !

 

Comme c’est le cas chaque fois que nous jouons sur un parcours extérieur, le Texas Scramble a permis aux 8 équipes d’éprouver un réel plaisir à jouer au golf.

Dans ce type de jeu, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les aptitudes : depuis le frappeur qui fait gagner de précieux mètres à l’équipe, à l’expert en petit jeu qui va rattraper le précédent mauvais coup, pourtant répété deux fois, en posant sa balle à quelques centimètres du drapeau.

Le maître du putting, celui qui ne dit mot mais déroule sa pelote de ‘ficelle’, est là et attend que ses équipiers, dépités, se tournent vers lui pour sauver le par.


ciel3

 

Bien sûr, avec quatre possibilités pour chaque coup joué, il est impardonnable de ne pas faire le par chaque trou, indéniable qu’il faille faire au moins six birdies pour espérer entrer dans les équipes récompensées…et espérer que le contrat obligatoire des 4 drives pour chacun sera bien honoré.

 

Comme à chaque fois, il y a des équipes qui ont mangé leur pain blanc sur la première moitié du parcours et qui ont fait grise mine à la fin, n’ayant pas voulu perdre quelques mètres sur un par 5 pour prendre un drive défaillant. Même au golf, il y a de la gestion dans l’air !

 

ciel4

 

Penchons nous sur les résultats et remercions nos sponsors aux tirages au sort du jour :

 

Pascale et Jean-Paul pour leurs casquettes et cd de musique très Modern Jazz Quartet.

Stan pour une bouteille de Cava

 

A raison d’une heure d’écart entre le premier et le dernier départ, dissertant sur les incertitudes du golf, au fur et à mesure que les verres de bières vides s’entassaient sur les tables il devait s’avérer que tout était possible en faisant preuve d’humilité. Attitude que l’on admet facilement après que les choses fussent analysées…

 

Compétitions des balles plus près du drapeau :

 

Trou n°  03 : Tony Dewavrin

 

Trou n°  05 : Angel Centenera

 

Trou n°  13 : Chris Van Bemmelen

 

French Oct01

Concours plus près du drapeau (Femmes seulement) :

 

Trou n°  16 : Doris Earp

 

Après ce concours de précision, le concours du plus long drive a été remporté :

 

Sur le trou n°  07 :

(Pour les femmes) : par Pascale Le Roux

 

French Oct02

Et

Sur le trou n°  08 :

 

(Pour les hommes) par Mark Williams

 

Le résultat par équipes est le suivant :

 

Equipe classée 5ème :

Avec un hcp de : 8,00 et un score de : 68

Mark - Felipe - Guy - Christine  

French Oct03

Equipe classée 4ème :

Avec un hcp de : 8,4 et un score de : 67,6

Maurice - Paul - Alfred - Maïté  French Oct04

 

Equipe classée 3ème :

Avec un hcp de : 7,9 et un score de : 66,1

B.Hines - Nacho - Hector - Christiane

French Oct05

 

Equipe classée 2ème :

Avec un hcp de : 8,5 et un score net de : 65,5

 Jacky - Angel - Pascale - M.Thérèse  French Oct06

 

Equipe classée 1ème :

Avec un hcp de : 8,00 et un score net de : 64,00

Tony -  B.Wakely - J.Paul - Claude

French Oct07

 

Le tirage au sort a récompensé :

Léa – James – Les – Heidi

 

La Gazette.

 

- Notre ami, membre et designer Robert, en compagnie de son épouse Claudie, est à Hong Kong. Les distances n’existant plus, je n’ai pu résister à l’envie de lui confier la réalisation du  graphisme du Trophée Leo Gemperle.


- A ce sujet, le trophée sera remis au cours du repas de clôture de fin de saison qui aura lieu le 10 décembre au restaurant du Club de Bonalba. C’est un samedi et il se déroulera en journée (selon les préférences recueillies). Les prix récompensant les meilleurs joueurs en individuel stableford de l’année seront également remis ce jour-là.

Un courrier sera adressé aux membres et aux invités pour préciser les détails de cet évènement. Nous comptons sur la présence accrue de nos membres ainsi que celle de nombreux invités.


- Jean-Jacques et son épouse Guylaine se préparent à venir passer six mois parmi nous. Ils seront basés à Alicante dès le mois de novembre. Ayant déjà eu un aperçu de notre groupe puisqu’il faisait partie de notre séjour à Mazarron, il souhaite devenir membre dès l’année 2012. Cela sera le 30ème membre et breton de surcroît.


- La sortie du mois prochain est déjà programmée : cela sera le vendredi 18 novembre et nous irons jouer à Villaitana, le parcours de Bénidorm. La réservation est faite pour 28 joueurs avec buggy.

Nous resterons sur Bonalba pour le mois de décembre. Le jour n’est pas encore fixé car il doit être tenu compte des nombreuses absences en prévision des fêtes.

 

- Nous débuterons l’année 2012 par une sortie extérieure. Cela sera le vendredi 20 Janvier 2012 et nous irons jouer sur le parcours de La Finca. La réservation est également faite pour 28 joueurs avec buggy.

 

- D’une manière générale, lorsque nous nous déplaçons à l’extérieur nous avons deux critères à gérer : l’évaluation du nombre de joueurs qui viendront dont dépendra l’évaluation du nombre de réservations à faire.

Une fois estimé le nombre de joueurs (car il ne peut en être fait autrement), la réservation est faite. Ensuite, nous essayons de faire coïncider nos prévisions à la demande réelle.

 

Pour certains, il est difficile de se projeter au-delà d’une semaine mais les contraintes des clubs sont autres. C’est pour cela que nous sommes obligés d’évaluer vos demandes potentielles. Il n’est pas aisé d’annuler toute ou partie de réservation auprès d’un club car il y va de notre crédibilité. Il est très difficile de pouvoir ensuite revenir vers ce club.

Il va sans dire que les réservations ne sont pas extensibles aussi ne tardez pas à vous inscrire auprès de Maurice.

 

- Il y a des francophones qui voudraient jouer plus souvent, en dehors de cette sortie mensuelle. A l’image de ce qui se fait dans un groupe espagnol qui joue en fin de semaine, voici une proposition à exploiter :

 

1- Définir un jour et un horaire fixes.

2- Avoir un responsable qui se charge des réservations hebdomadaires.

3- Réserver un ou deux départs chaque semaine.

4- Etre au rendez-vous au club 15 mn avant l’heure du départ.

5- Constituer les équipes par tirage au sort et en fonction des présents.

 

A part la réservation hebdomadaire, à reconduire de semaine en semaine, il n’y pas de gestion : C’est tel jour à telle heure et viennent ceux qui veulent.

 

Merci à Christine, Claude et Maurice pour leur aide précieuse à  l’encadrement de cette sortie. Merci à toutes et à tous d’être aussi fidèles à notre sortie mensuelle.

 

A bientôt donc, le 18 novembre à Villaitana (Bénidorm).