Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par The Golfer Man

Neville - Stan - Chris

Neville - Stan - Chris

9 années que La French existe !

 

Chaque année, à la même époque, nous comptons les membres, invités et sympathisants de notre groupe. Et nous sommes toujours plus nombreux : 88 convives hier soir.

Le salon Albatros de l’hôtel Bonalba devient trop petit !

 

Attention l’an prochain pour le Xème anniversaire de La French, la soirée sera à la mesure de l’évènement. Maurice et moi-même avons déjà quelques idées pour marquer cet anniversaire comme il se doit.

Mais revenons à la soirée d’hier.

Un cocktail préparé avec soin a accueilli les personnes et très vite la bonne humeur s’est affichée sur les visages réjouis de se revoir. C’est vrai que certains ne s’étaient guère revus depuis l’année dernière. La soirée marquera agréablement les personnes venues pour la première fois.

 

Et pour entrer à La French.

A peine arrivés, et déjà certains nouveaux venus ont manifesté l’envie irrésistible d’entrer à La French et ont demandé les conditions d’accès tout en buvant un verre de cava. Un membre R., leur a aimablement répondu qu’il y avait une liste d’attente et qu’en tout état de cause, il fallait faire ses preuves en participant aux vendredis. Etant entendu qu’il a toujours été inscrit dans les règles du groupe que les personnes souhaitant entrer devaient avoir un niveau de golf confirmé et que l’aspect social était fondamental pour partager nos sorties. Cela a toujours été la pierre angulaire de notre groupe privé de golfeurs qui compte actuellement 72 membres.

 

La visite de la galerie de photos.

 

ICI

 

En consultant les photos prises hier soir…

 

Au niveau des Trophées et récompenses.

Au risque de se répéter, La French, dès sa création s’est voulu afficher une « French Touch ». Oh ! rien d’arrogant, juste une volonté de faire les choses bien, avec qualité.

L’image qu’elle donne d’elle-même est importante car c’est aussi la vôtre, vous qui en faites partie ou qui participez à nos repas. Des Trophées importants, des prix de valeurs. Une très nette tendance aux champagnes et aux cavas.

C’est la saison qui veut cela. La soirée de clôture, en effet, se situera toujours dans les premiers jours de décembre car c’est l’amorce des fêtes de fin d’année et le Trophée Leo Gemperle repose sur la remise des fameux « lote » de Navidad au Top 5 des joueurs les plus réguliers (6 cette année par suite d’une erreur de ma part).

 

Au niveau de l’organisation des tables :

Un véritable casse-tête, mais oh combien gratifiant par la suite lorsque l’on voit les convives échanger bruyamment paroles et sourires épanouis par le vin.

Après réflexions et ajustement de dernière minute les convives se sont retrouvés autour de 2 tables « anglaises », 3 tables « françaises », 2 tables « espagnoles » et 1 table « européenne ».

 

Au niveau de la remise des Trophées et récompenses.

Comme à notre habitude, la distribution s’est faite entre les différents plats composant le menu. Ainsi cela laisse le temps aux serveurs de s’organiser.

 

Pascale et Maurice ont brillamment remis les prix aux lauréats. Notre photographe Stephen Grey a souvent bataillé avec son appareil pour parvenir à prendre les photos destinées à immortaliser l’évènement. Son épouse Valérie est venue me voir pour suggérer de lui laisser le temps de manger…son entrée alors que nous en étions au plat principal.

A noter beaucoup d’absents parmi les lauréats. Est-il besoin de rappeler que cet évènement doit s’inscrire en bonne place dans vos agendas personnels. On ne vient pas à la soirée que si on a rien d’autres à faire. On y vient car cet évènement est créé pour vous et que l’esprit de groupe demande que l’on participe pour remercier ceux et celles qui œuvrent tout au long de l’année pour faire vivre « votre » association.

J’ai tenu à excuser publiquement Michel et Réjane Le borgne. Ils étaient désolés de ne pouvoir être parmi nous. Une raison, qu’il n’est pas utile de préciser les a contraints à rentrer sans délai dans l’hexagone. Leurs Trophées les attendent. Hélas les prix ont fait des heureux lors du tirage au sort !

 

Des Hymnes à la joie.

Une idée de dernière minute. Quoi de plus émouvant que d’entendre son hymne national avant d’être nominé.

Aux premières notes de « God Save the Queen » Jan Boultbee primée en a été toute bouleversée tandis que les britanniques se levaient de table !

 

Pour le nominé français, Michel Rodriguez un chant de Johnnie Halliday « Quelque chose de Tennessee » était diffusé par notre DJ mais cela n’a pas eu le même effet. Dommage car il y avait quand même beaucoup de français.

 

Un espagnol HEUREUX.

Après des mois de lutte pour parvenir à figurer dans le lot de joueurs prêts à entamer les play-offs, survécus à la guillotine mensuelle des play-offs à Alenda, Las Colinas et Bonalba, puis joué la dernière manche sur Bonalba, 3 joueurs parmi les huit survivants sont montés sur le podium du French Master Trophy 2017.

Angel a récompensé le 3ème : Edi Rogers

Maurice a récompensé la 2ème : Jan Boultbee

Ensuite, roulement de tambour du DJ suivi de l’hymne espagnol et Joaquin Serrano Lillo était appelé.

Robert Florin, vainqueur de l’an dernier, comme à Augusta, remettait la Blue Jacket au vainqueur 2017.

Visiblement heureux, Joaquin s’est ensuite livré à un petit discours très apprécié par Maurice et moi-même, nous reconnaissant des qualités exceptionnelles pour organiser un tel évènement et une telle remise de prix. Mais il a été aussi très subtil en remerciant les femmes non joueuses qui permettent à leur mari d’assouvir leur passion du golf. Un Gentleman Golfeur avec toutes ses qualités.

 

Cette remise de la Blue Jacket en a impressionné plus d’un, aussi gageons que l’an prochain, cela va batailler dur sur les fairways. Peut-être même, allons-nous voir des joueurs et joueuses un peu plus assidus…Trophée oblige !

 

Les 3 Présidents.

Que serait le club de Bonalba sans l’apport de trois associations principales :

 

Hollandaise dont le Président est Chris Van Bemmelen

Anglaise dont le Président est Neville Woodfine

Française dont le Président est Stanislas Tarabula.

 

Un club comme il en existe partout !

 

Nous apportons quelque chose de différent, de spécial, de particulier.

Cela méritait bien une photo.

 

Un tirage au sort gigantesque.

Le tirage au sort a tenu compte des populations d’invités et de membres.

Presque tout le monde a eu un prix, si ce n’est lors des compétitions, cela a été lors du tirage au sort.

Imaginez les prix des lauréats absents ainsi offerts au tirage.

Le plus gros lot un lote « jambon » d’une valeur de 80 euros environ a été remporté par l’un de nos membres les plus assidus. Celui dont le rire s’entend à 2 trous de distance. Un homme heureux qui communique sa joie de vivre : Chris Van Bemmelen.

 

Place à la musique et à la danse.

Robert et son DJ sont de véritable « pros ». Pas besoin de leur expliquer quelle musique souhaite l’assemblée pour danser. Ils savent à qui ils ont affaire et leur répertoire « spécial french » était à la hauteur de la soirée. Un grand merci !

A noter que Robert a joué un blues à la mémoire de notre Johnnie Halliday. C’est sur ces notes que les blue jackets ont ouvert le bal qui devait se terminer  tard dans la nuit.

 

Bonne lecture et bon golf !

 

 

Maïte

Maïte