Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par The Golfer Man

Septembre à ALENDA : La Gazette

Alors que la compétition est finie, que les résultats, les prix et récompenses ont été donnés, que les joueurs sont passés à autre chose, il reste encore beaucoup de tâches à exécuter : la mise à jour des différents tableaux excel pour gérer le classement des joueurs pour les Trophées, sélectionner les meilleures photos prises en les redimensionnant  puis cela sera le compte-rendu de la journée en deux parties. Les résultats et la gazette que semblent apprécier nombre de lecteurs.

Avant même de faire tout cela, les informations de base (nom du parcours, nombre de  départs et horaire de présence au club) pour la prochaine sortie auront été mises sur le blog avec la liste des premiers inscrits. La prochaine sortie sponsorisée -en partie- par LANSON et TORRES sera dédiée au jour du Président, il y aura beaucoup de monde alors ne tardez pas à vous inscrire au cas où le nombre de départs ne pourrait englober tous les participants.

 

Alors indiscrétions et potins du jour, quels sont-ils ?

Septembre à ALENDA : La Gazette

NOTRE VILLAGE.

Je me souviens avoir joué le parcours de Bonalba alors qu’il n’avait que six trous d’ouverts. Le départ se faisait au tee 18 actuel, des arbres ne dépassant pas 1 mètre et des greens étaient de couleur marron…un problème d’eau à cette époque. Il faut dire qu’il avait démarré dans la douleur, ce parcours, avec des changements importants au niveau des parties prenantes, banques et autres. Le projet immobilier attenant a même stagné au point que les premiers propriétaires s’étaient vus proposer la reprise de leur villa pour un appartement au bord de la plage de San Juan.

Mais tout cela était il y a bien longtemps puisque le lendemain de notre compétition d’Alenda avait lieu la compétition de fin de saison du club. Un anniversaire important : le 20ème anniversaire. Une réussite, ce barbecue en soirée avec la remise des prix. Il y avait du monde pour remercier la direction et soutenir notre home golf club ! Bravo à tous d’avoir participé et plus particulièrement aux membres et invités de La French.

Septembre à ALENDA : La Gazette

LE PARCOURS d’ALENDA.

La compétition devait se dérouler sur le parcours d’Alicante mais prévenu une semaine avant que des travaux de maintenance étaient en cours, il était plus raisonnable d’aller jouer ailleurs. Dommage, cela fait longtemps que nous n’y jouions plus. Alicante golf a changé de partenaire, de propriétaire. Il faut donc s’attendre à quelques changements. Le restaurant et bar du club sont toujours fermés.

Sur le parcours d’Alenda les travaux de maintenance, bien que plus anciens, étaient encore visibles. Les fairways avec leurs « griffures » et quelques irrégularités sur les greens en ont perturbé plus d’un, à moins que tout simplement il leur fallait trouver quelques excuses à leurs scores. Les résultats ont d’ailleurs démontré que le parcours avait bien résisté à l’assaut des joueurs car le Par n’a été égalé que par une joueuse, d’où un CSA de 3.

Après les pluies de ces dernières semaines, le soleil était à nouveau omniprésent au-dessus des têtes des golfeurs et les visages étaient marqués à l’issue des parties. Aurons-nous un automne ?

Septembre à ALENDA : La Gazette

LES JOUEURS.

Trente-deux joueurs se sont donc élancés du Tee 10 et il n’y a eu aucun problème lors du croisement au Tee 1. Le parcours était pour nous, rien que pour nous ! Ces sorties du 10 sont toujours à craindre car le club a beau estimer les temps de passage des joueurs il suffit d’une partie lente pour perturber toutes les autres parties.

Question nombre de joueurs dans notre groupe, le compte n’y est pas !

Alors que dans la plupart des associations, la migration des golfeurs a refait le plein des réservations et des départs, à La French, aucun retour ne se fait encore sentir. Il y a même des départs dans l’autre sens.

Christine Chasselat a fait une brève apparition, juste le temps de gagner la compétition. Ainsi a-t-elle permis à La France de revenir à la hauteur de l’Espagne pour le Trophée des nationalités.

Chantal et Jean-Claude, les voisins de Maurice, étaient de retour et semblent se plaire dans notre microcosme golfique. Comme d’habitude : tout nouveau tout beau.

Michel et Rejanne sont de retour et les impératifs d’installation ont la priorité sur le golf. Souhaitons-leur la bienvenue dans leur demeure face à la mer !

John Rigby, de retour des US s’est immédiatement inscrit pour la compétition. En voilà un, fidèle parmi les fidèles, victime encore du « jetlag », il a quand même réussi à remporter le prix du drive le plus long.

Bref, ce n’est pas encore le grand retour. Espérons que pour le jour du Président, le vendredi 23 octobre, il y aura du monde, sinon ce n’est plus la peine de choisir cette période pour le jouer. Autant le faire en été, au mois de juillet avec le barbecue en nocturne.

Septembre à ALENDA : La Gazette

LES POLOS.

Enfin !! Ont dit certains. Oui mais quels polos ! Ils sont réussis et c’est un plaisir de les porter, un très bon tissu. Il y aura un second achat groupé pour ceux qui n’étaient pas là lors de la première commande. Ensuite, cela sera terminé. Faites-vous connaitre auprès de Maurice et d’Angel, pour vos mesures, type de tissu et quantité.

LA CBL LEAGUE.

Transition logique après avoir évoqué les polos. La première rencontre de Match Play de notre groupe au sein de la CBGL League se déroulera sur le parcours de La Sella, ce vendredi 25 septembre. Pour mettre toutes les chances de notre côté, certains joueurs vont aller le reconnaitre la veille.

Le mois prochain, le Match Play de double, se jouera sur le parcours d’Alicante. Cela sera le 30 octobre.

Le travail du capitaine de la French Team n’est pas aisé. Les équipes et joueurs pourront être différents, en fonction de la  forme  et de la disponibilité des golfeurs et du type de parcours. Certains parcours nécessitent de longs frappeurs alors que d’autres requièrent des joueurs pas très longs mais très précis (Don Cayo). D’autres encore sont à faire jouer par des équipes avec un partenaire femme. Tout cela pour signifier qu’il y a de nombreux paramètres pour tenter d’aligner des équipes au plus près des caractéristiques du parcours mais aussi du profil des joueurs adverses.

Septembre à ALENDA : La Gazette

LE CHALLENGE BELGE.

Comme chaque année, dans la première quinzaine d’octobre, Tony Dewavrin organise « le challenge Belge» en terres alicantines auquel viennent se joindre des joueurs de notre association.

Il y a également une « Ryder Cup», terme quelque peu dévoyé mais si parlant, qui se fait affronter La French Connection Golf à l’EQUIPE BELGE.

De la précédente rencontre deux choses demeurent à l’esprit : nous avions été battus et un buggy belge avait fini sa course dans le lac du trou 7. Gageons que cette année, il en sera autrement ! Il n’y a toujours pas de buggy amphibie au club de Bonalba ! Souhaitons un bon séjour à ces sympathiques joueurs.

Septembre à ALENDA : La Gazette

LES DERNIERES COMPETITIONS DE LA SAISON 7.

Le temps est bien avancé dans le calendrier 2015. Il ne reste plus que deux mois de compétitions avant de clôturer la saison 7. En octobre, La French jouera à domicile. A Bonalba pour le Trophée du Président, avec le repas et distribution des prix au restaurant du club. Au mois de novembre, pour le Trophée fin de saison, le groupe ira jouer à Font del Llop. Ensuite cela sera la grande soirée de clôture, les fêtes de Noël et de fin d’année et avec « Los Reyes » déjà la reprise en 2016 !

LE TROPHEE « Master de Bonalba »

On en parle dans les chaumières ! Et porte divers noms :

La blue jacket

L’américana

La veste Agusta

Ce  nouveau Trophée  a fait son chemin dans les esprits mais il prendra réellement toute son importance après sa première remise en public, lors de la soirée annuelle qui se déroulera le samedi 5 décembre à l’hôtel de Bonalba.

Certains l’ont bien assimilé : c’est un mélange de Fedex Cup avec la remise d’une veste bleue ‘the Blue Jacket’ comme disent nos amis anglais.

Compétition imaginée, pour que même les joueurs n’étant pas présents toute l’année puissent la gagner, il est à espérer que les « saisonniers » s’y intéressent et prennent connaissance des dates où les points sont multipliés par 5.

 

Septembre à ALENDA : La Gazette

LE SPONSORING.

Annoncé par un article récent, il est bon de le préciser à nouveau, les maisons LANSON (champagne) et TORRES (vins) vont sponsoriser nos compétitions mensuelles, à partir du mois d’octobre et pour une année. C’est le résultat  de la volonté affichée du Président que de développer l’image de La French et grâce à l’appui inconditionnel de Robert Florin, directeur de l’hôtel de Bonalba.

Chaque mois, les gagnants de la compétition en individuel stableford, catégorie homme et femme, recevront une bouteille de champagne LANSON blanc ou rosé.

Deux Par 3 seront sponsorisés par les vins TORRES, un magnum aux gagnants.

A ce propos, il sera précisé les conditions de jeu de ces Par 3 afin qu’il y ait bien chaque fois 2 gagnants différents et non pas un seul qui remporte les deux magnums. De même que doit être pris en compte le cas, ou un trou n’aurait aucun gagnant. Tout cela sera expliqué dans un article prochainement. Envisager un Par 3 réservé aux hommes et un  Par 3 aux femmes résoudrait  -en partie seulement- le problème mais le nombre de joueurs dans chaque groupe est très différent. Si vous avez une solution à proposer, n’hésitez pas à nous la faire parvenir.

Septembre à ALENDA : La Gazette

LES REGLES DE GOLF.

Les règles de golf sont indispensables mais l’être humain doublé d’un joueur de golf arrive à des prouesses d’interprétation et d’exécution incroyables. Il est plaisant d’observer les cas qui ne manquent jamais de se produire au cours d’une partie.

Les chemins goudronnés :

Difficile de comprendre pourquoi les joueurs ne parviennent pas, selon le côté sur lequel ils se trouvent sur le chemin, à dropper correctement. Revoir donc le lien ci-dessous :

http://www.french-connection-golf.net/article-ruling-point-de-degagement-terrain-en-cond-anormales-86684727.html

Les balles enfoncées dans le rough :

C’est incroyable comme une balle de golf peut être légère !

Après l’avoir cherchée longuement, un joueur retrouve sa balle complètement enfoncée dans un rough épais et demande à vérifier si c’est bien la sienne. Pas de problème : il DOIT en parler avec son marqueur et la marquer avant de la soulever, ne pas la nettoyer ou alors juste la partie qui lui permettra de l’identifier et la remettre exactement OU elle était auparavant.

Eh bien non, de nombreux joueurs reposent leur balle délicatement au dessus de l’herbe grasse du rough, bien visible. Alors la question est la suivante :  Si elle est tellement visible, pourquoi l’a-ton cherchée aussi longtemps  et surtou,t pourquoi l’avoir identifiée ? Aucune nationalité n’échappe à ce défaut, pas même ceux qui ont joué la Ryder l’an dernier…à Bonalba.

Le point de dégagement :

Le point de dégagement est ce point à partir duquel on pourra procéder à une opération de drop. Ce n’est pas l’endroit où le joueur  pense que c’est le mieux pour lui, c’est tout simplement le point « propre » qui se trouve le plus près possible de l’endroit où se trouve sa balle qui justifie de procéder selon cette règle. Cette situation se rencontre chaque fois qu’une balle se trouve dans une zone en réparation.

Si les règles de golf sont si strictes c’est justement pour ne pas avoir à introduire une sorte de « bienveillance »…qui serait extensible selon le joueur et les circonstances.

Septembre à ALENDA : La Gazette

L’ETIQUETTE.

Bien sûr, tout joueur de golf sait de quoi il en retourne et pourtant certains d’entre eux ne respectent ne serait-ce que leur partenaire de jeu.

Pourquoi est-il si difficile de comprendre que lorsque l’on a joué son coup de golf il faut laisser toute latitude à son partenaire de jouer le sien ?

- Au lieu de cela, le joueur qui vient de jouer se met à marcher, contourne le green, va vers sa balle, passe dans l’axe de vision de son partenaire qui a commencé sa routine. Celui-ci doit s’arrêter, attendre que le joueur qui ne joue pas finisse de faire « ses petites affaires ». Alors, quand enfin il a attendu que le joueur s’arrête -tout étonné que son partenaire n’ait pas encore joué- excédé il balance son put et finira par un 3 puts car à nouveau le joueur « qui sait tout de l’étiquette » aura joué son coup puis rejoué avant son tour.

- Ou alors, il démarre son buggy et va jusqu’à sa balle faisant bruit de frein ou bruit de club qui s’entrechoquent, ne tenant aucun compte du jeu du partenaire.

- Ou alors le joueur va aller vers sa balle pour voir si elle est hors limite entrainant d’autres joueurs dans la foulée tandis que celui qui doit jouer se trouve déconcentré, entendant malgré lui les discussions « tu as vu ma balle ? Elle est sortie par-là, moi je l’ai vu par-là ».

- Et que dire du joueur qui s’apostrophe, s’injurie lui-même, se traitant de tous les noms d’oiseaux à chaque coup manqué, pendant plus de quatre heures que dure la partie.

Ces faits que l’on subit dans une partie de golf, sont monnaie courante. Ce n’est plus un manque à l’étiquette, c’est un manque de savoir-vivre tout simplement.

Septembre à ALENDA : La Gazette

LA PROCHAINE SORTIE.

Cela sera sur le parcours de Bonalba, le vendredi 23 octobre. Le premier départ aura lieu à 8h00.

La compétition mettre en jeu :

- le Trophée du Président

- le French Master Trophy

C’est la dernière compétition qui compte pour le French Master Trophy et les points seront multipliés par 5. Voir le tableau de répartition des points en fonction du classement du joueur.

D'ici là BON GOLF !!! Et n'oubliez pas... l'étiquette ou, tout simplement : être sympa avec vos partenaires !

Commenter cet article

Gilles 27/09/2015 19:20

Sympa cette gazette!
On arrive bientôt avec envie....en plus ici à Lyon l'air se rafraichit dangereusement...
A bientôt